Sur Mastodon, créer son compte de secours… ou tout perdre

Pourquoi un compte de secours ?

Le nouveau réseau social Mastodon offre grâce à sa nature décentralisée une bonne résistance contre les attaques ou problèmes survenant sur le réseau d’ordinateurs qui le constitue.

Ces ordinateurs, qu’on appelle individuellement des instances dans le vocabulaire de Mastodon, peuvent avoir un problème technique, temporaire ou définitif, un problème légal ou subir des attaques les affectant encore une fois temporairement ou définitivement.

Votre compte utilisateur est hébergé sur l’un de ces ordinateurs. Cela signifie que si cet ordinateur disparaît, votre compte disparaît. Heureusement, la nature fédérée de Mastodon vous permet de créer un compte avec à peu près le même nom sur une autre instance et de recommencer à vous exprimer rapidement.

Mais créer un compte sur une nouvelle instance de Mastodon va vous faire repartir de zéro en terme d’abonnés à votre compte. Vous allez donc vous sentir seul si vous aviez un grand nombre d’abonnés et mettre des jours, des semaines voire des mois à rassembler votre audience. Cela peut être un drame dans certains cas, si vous avez apporté un soin important à faire grandir ce nombre.

Comment éviter de tout recommencer ?

Mettre en place votre compte de secours avant l’incident apparaît comme la meilleure protection possible. La mise en place de ce compte de secours va suivre les différentes étapes décrites ci-dessous.

1. Créer votre compte de secours sur une autre instance

Cela va consister à vous connecter à une autre instance afin de créer un nouveau compte. Si par exemple vous possédez un compte sur l’instance principale mastodon.social, vous pouvez créer votre compte de secours sur l’instance de Framasoft framapiaf.org (merci à eux !). Il ne s’agit ici que d’un exemple, vous pouvez choisir l’instance de votre choix et pourquoi pas votre propre instance. C’est ce que j’ai fait dans mon cas.

2. Indiquer dans le nom de votre compte de secours qu’il s’agit de votre compte de secours

Cette étape ne revêt aucun caractère obligatoire, mais elle va permettre de bien distinguer les deux comptes. Cela se fait simplement depuis l’interface de Mastodon pour votre compte de secours.

3. Sauvegarder la liste de vos abonnements

Il n’est pas possible simplement d’importer puis d’exporter la liste des personnes qui vous suivent. Il faudra les prévenir grâce à des messages publiés via votre compte principal Mastodon. Par contre, vous pouvez déjà importer sur votre compte de secours la liste des comptes auxquels vous vous êtes abonné de vous-même. Pour cela, vous allez dans un premier temps exporter dans un fichier la liste de ces comptes depuis votre compte principal.

Le fichier généré s’appelera par défaut following_accounts.csv.

Et dans un second temps l’importer via la même interface depuis votre compte de secours avec le fichier following_accounts.csv créé précédemment.

N’oubliez pas de cocher le bouton radio Following list. Attendez vous à immédiatement recevoir des abonnements à votre compte de secours, car sans aucun doute un nombre important des personnes auxquelles vous êtes abonné vont comprendre l’objet de votre demande et immédiatement ajouter votre compte de secours.

4. Annoncer votre compte de secours depuis le compte principal

Enfin, il s’agit de faire connaître à toutes les personnes qui se sont abonnées à vous votre compte de secours. Cela va passer tout d’abord par une annonce sur votre compte principal, par exemple comme celle-ci :

Voilà, nous arrivons au bout de la séquence complète pour l’établissement d’un compte Mastodon de secours. Ce dernier sera désormais prêt à prendre la relève du premier si ce dernier venait à disparaître.

Après la création de votre compte de secours

Vous avez maintenant deux comptes Mastodon. Bien que l’essentiel soit fait pour vous assurer de pouvoir vous retourner en cas de problème sur le premier, deux étapes que je qualifie de « maintenance » sont à effectuer régulièrement :

1. Rappeler à vos abonnés l’existence du compte

Vous aurez sûrement remarqué une différence importante entre le nombre d’abonnés de votre compte principal et celui de votre compte de secours. Cela est lié au fait que tous vos abonnés ne peuvent être prévenus de l’existence de votre compte de secours uniquement par le compte principal. Il faut donc reprendre l’étape 4 du chapitre précédent et la répéter régulièrement, selon le nombre de vos abonnés et l’importance que vous attachez à convaincre vos abonnés courants de joindre votre compte de secours.

J’ai personnellement automatisé cette tâche à l’aide du programme toot qui permet d’envoyer des pouets depuis la ligne de commande. À voir de votre côté si cette solution peut vous convenir.

2. Réimporter vos abonnements à intervalle régulier

il s’agit ici de reproduire l’étape 3 du chapitre précédent consistant à exporter la liste de vos abonnements (les personnes auxquelles vous vous êtes abonné) depuis votre compte principal, puis importer cette liste sur votre compte de secours, et cela à intervalle régulier, encore une fois selon vos besoins.

Conclusion

Comme nous l’avons vu, malgré la nature fédérée de Mastodon, vous assurer d’avoir en permanence un compte disponible pour émettre vos messages peut demander un peu de travail.

J’espère que cet article vous aura permis de bien percevoir les différentes étapes nécessaires. Avec le temps des outils permettront sans doute de simplifier ces différentes étapes. Peut-être existe-t-il déjà d’ailleurs. N’hésitez pas à m’en parler dans les commentaires ci-dessous ou via Mastodon 😉

… et pour finir

Pour soutenir mon implication dans le Logiciel Libre et mes articles sur ce blog, n’hésitez pas à donner via ma page Liberapay, même à hauteur de quelques centimes par semaine 😉 Mes adresses Bitcoin,et Monero sont également disponibles sur cette page.

4 thoughts on “Sur Mastodon, créer son compte de secours… ou tout perdre

  1. C’est le principal reproche que je fais à Mastodon, en vrai réseau décentralisé un utilisateur devrait être répliqué entre les noeuds. Un compte ne devrait pas être lié à une instance.
    Du coup je fais que lire et je ne participe pas tant je sais que tout est temporaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *