Introduction au serveur web Nginx (GLMF)

The Nginx logo, courtesy of wiki.nginx.org

Dans le foisonnement actuel des serveurs web, les serveurs asynchrones ont décidemment la côte. Parmi eux, Nginx fait preuve de performances et d’une montée en charge admirable.

D’origine russe, le projet héberge aujourd’hui plus de 6% de la totalité des domaines, ce qui poussera certains frileux qui ne jurent que par Apache à sortir des sentiers battus. Nginx est également utilisé par WordPress, Github, Ohloh et SourceForge.

Un exemple complet de configuration peut être trouvé à l’adresse suivante.

Articulé autour d’un système de modules très flexible, Nginx vous permettra d’installer un coeur assez réduit puis de lui ajouter les composants essentiels à votre activité.

Nginx est très souvent employé en frontal afin de répartir la charge qui arrive sur votre site web. Le site FriendFeed (racheté par FaceBook) utilise Nginx en frontal afin de rediriger les requêtes vers ses différentes processus Tornado.

Nginx est disponible sous Debian et marche immédiatement après l’installation. Pour aller plus loin dans la découverte de Nginx, un article complet est disponible dans GNU/Linux Magazine France n°126.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *