Debian avec le noyau de FreeBSD : Debian GNU/kFreeBSD

april, debian-fr, planet-libre

Suivez-moi aussi sur Identi.ca ou sur Twitter.

Le projet Debian maintient plusieurs ports plus  ou moins expérimentaux, visant à associer un noyau autre que Linux à la suite des outils et paquets de Debian. Citons les ports HURD et NetBSD qui sont pour l’instant eux au stade expérimental.

Le développement de la future version stable de Debian nommée Squeeze a vu en parallèle la montée en puissance du port qui associe aux outils et paquets de Debian le noyau du système d’exploitation FreeBSD. Debian GNU/kFreeBSD (le petit « k » précise la seule utilisation du noyau de l’os au petit diable rouge) est aujourd’hui fonctionnel et mérite l’attention des personnes intéressées par cette association.

Il est aujourd’hui assez simple d’essayer Debian GNU/kFreeBSD vous-même. Il suffit pour cela de télécharger l’image du CD de la netinstall contenant la version du Debian-installer installant GNU/kFreeBSD. Deux plateformes matérielles sont disponibles,  i386 et amd64. Il s’agit ici d’ images construites chaque jour à partir des sources. Il vous suffit ensuite de graver un CD bootable avec ce fichier iso puis de l’installer sur un ordinateur équipé d’une connexion Internet ou de vous créer une machine virtuelle et d’y installer GNU/kFreeBSD à partir de votre iso, votre hôte ayant également accès à Internet pour découvrir une Debian propulsée par le noyau de FreeBSD.

Au-delà de l’exploit technique d’associer ces deux composants, il s’agit ici pour les acteurs du projet de démontrer l’universalité du travail que fournissent les développeurs Debian, grâce aux différentes règles d’empaquetage et à l’infrastructure du projet permettant de s’assurer qu’un même paquet se construit et s’exécute correctement sur tout un ensemble de plateformes.

Cette flexibilité est donc à la fois extrêmement utile pour les développeurs de nouvelles plateformes qui souhaitent avoir à disposition un système d’exploitation complet sur cette plateforme particulière et un gage de pérennité pour le projet, qui démontre ainsi sa capacité à s’adapter.

 

Et vous ? Que pensez-vous des nouvelles fonctionnalités offertes par l’utilisation du noyau kFreeBSD et de la suite d’outils et de paquets Debian ? N’hésitez pas à laisser votre témoignages dans les commentaires.

17 réflexions sur “Debian avec le noyau de FreeBSD : Debian GNU/kFreeBSD

  1. Pourquoi se donner du mal pour associer Debian avec un noyau moins bien et sous une licence non copyleftée ? Parce que les gens qui le font sont libre de le faire, mais on est aussi libre de ne pas utiliser ce truc.

    1. Pourquoi FreeBSD aurait un noyau moins bien ? C’est sûr que Linux n’a aucun défaut…

      En ce qui concerne la licence BSD (la nouvelle), elle est totalement libre, alors que la GPL est quand même restrictive.

      De plus, chez Debian le dépôt « non-free » n’est pas là pour faire beau :) Il a bien une utilité ?

      Pour en savoir un peu plus sur le noyau FreeBSD, je vous conseille de lire les billets de Alexander Leidinger :

      http://www.leidinger.net/blog/category/freebsd/freebsd-src/freebsd-kernel/

      Par contre j’aimerai savoir si avec kFreeBSD, les développeurs utilisent linuxulator, http://www.freebsd.org/cgi/man.cgi?linux

  2. Est-ce qu’un « barbu » peut détailler aux rasés les différences au niveau noyau entre un klinux et un kfreebsd ?

    parce que je comprend l’intérêt théorique de réaliser le portage, et je suis d’accord 100% avec l’auteur.

    Mais en lambda admin, ça lui fait quoi à ma machine? de passer le linux à bsd?

    svp stop troll sur le support de matériel, c’est un poncif.
    Merci

  3. Bonjour,

    Pareil que Fred, quel est l’intérêt d’utiliser le noyau Freebsd ? Augmentation des performances, stabilité ou portage des applications et des fonctionnalités de l’un vers l’autre kernel ?

    J’ai pas tout compris là ! Mac Osx se base sur du freebsd aussi il me semble …

    Merci

    1. A Tous : Je me permets une réponse groupée car vous avez posé à peu près la même question. L’un des intérêts majeurs à ce que Debian puisse tourner sur plusieurs noyaux est, comme je l’ai dit dans le billet, la pérennité du projet.

      En effet si demain pour une raison X ou Y, l’exécution du noyau Linux est rendu impossible sur une machine (Procès autour de brevets qui tourne mal pour Linux, Tivoisation rendu possible parce que le noyau Linux est toujours sous GPLv2, interdiction gouvernementale, accord des constructeurs de hardware,…), le projet Debian aura toujours un autre noyau pour s’exécuter.

      Maintenant pour l’administrateur, à part la phase d’installation, rien ne change. Et c’est là le grand avantage de pouvoir retrouver un environnement Debian indépendant du noyau.

      On peut bien sûr après cela évoquer les caractéristiques propres d’un noyau Unix et le comparer au noyau Linux et clamer que Debian GNU/kFreeBSD c’est mieux que le reste mais je ne me risquerai pas sur ce terrain dangereux :)

      1. Bonjour,
        Si j’ai bien compris, l’utilisation est complètement transparente. Une majorité (pour ne pas dire toutes) des applications (packagées ou pas ?) fonctionneraient donc sans accroc.

        Qu’en est-il par exemple des pilotes à compiler soi-même ?
        Pour le bidouilleur sans connaissances qui comme moi fais un « cp /../driver.ko » de son ancienne distro vers la nouvelle, cela marchera-t-il encore ?

        PS: peut-être n’avez vous pas testé ‘complètement’ le système, ce qui peut se comprendre, dans ce cas juste votre avis a priori sera la bienvenue :)

  4. Gick: Tout à fait, c’est transparent pour l’utilisation quotidienne. Aptitude reste la commande de base qui te permet d’installer, mettre à jour ou désinstaller des paquets. Certains programmes ne compilent peut-être pas sur la plateforme mais la grande majorité de la suite logicielle est disponible.

    Par contre les pilotes étant relatifs au noyau (qui est en version 8.1 pour Debian GNU/kFreeBSD), je ne pense pas qu’il y ait de compatibilité simple possible entre un pilote développé pour Linux et un pilote pour FreeBSD, sauf à passer par une couche d’émulation. Peut-être qu’un développeur FreeBSD pourra t’en dire plus à ce sujet.

  5. Bonjour,

    L’intéret du noyau freeBSD est notament qu’il supporte des charges plus importantes. C’est surement l’OS le plus performant pour les serveurs. Et comme beaucoup d’admin le savent, administrer un serveur sous debian est plutot agréable. Allier ces deux avantages est assez logique.
    Apres, sur nos PC de bureau on verras pas la différence.

  6. Je vous arrêtes de suite !

    1. Moins populaire ne veut pas dire mauvais ou beaucoup moins bon ! Que du contraire !

    2. Cette version de débian complènement transparente ? Oh que non ! l’installations des pilotes se fait à la méthode FreeBSD et ne me dites pas que non je viens de le tester ! les paquets (a)kmod (entre autres) de Debian kLinux ne sont pas compatibles !

    3. Les Distributions kLinux sans aucun défaut ? Vous rigolez ? Il y en a un gros comme la planète ! « les dépendances »

    Enfin n’allez jamais dire d’une chose dont vous ne savez pas vous servir ou que vous ou pas installer qu’elle est « nulle » ! Demandez plutôt de l’aide ! C’est une preuve d’intelligence aumoins. Alors que qualifier quelque chose de « nulle » est une réaction de gamin stupide, rien de plus !

    Sur ce, je vous laisse avec une petite astuce ! Pour Debian GNU/kLinux vous n’avez besoin que de ceci : https://wiki.debian.org/ ! Alors que pour Debian GNU/kFreeBSD vous avez besoin, non seulement de https://wiki.debian.org/ mais aussi de http://www.freebsd.org/fr/docs.html.

    Avant que je n’oublie, en GNU/kFreeBSD, Debian n »utilise pas de paquets. Elle est belle la transparence du noyeau FreeBSD vis-à-vis de Debian !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s