Envie d’un logiciel récent sur votre Debian stable ? Utilisez les backports

april, debian-fr, planet-libre
Depuis de nombreuses années, Debian offre un dépôt spécial proposant pour la version stable de Debian certains logiciels dans une version plus récente que celle proposée par défaut dans les dépôts officiels. Cela permet à de nombreux utilisateurs de tirer parti de toute la stabilité de leur système en rajoutant ça et là des nouveaux logiciels ou des versions mises-à-jour, donc moins stables mais parfois indispensables pour eux.
Debian

Debian

Ce service est devenu hier officiel. Il est dorénavant accessible via l’adresse backports.debian.org. Si vous souhaitez utiliser ce service, il est nécessaire de modifier le fichier /etc/apt/sources.list de votre machine en Debian stable (aujourd’hui Lenny, demain « when it’s ready » Squeeze) et d’y rajouter la ligne suivante :
deb http://backports.debian.org/debian-backports lenny-backports main contrib
La liste des miroirs pour les debian-backports est accessible via le site officiel.
Et vous ? Que pensez-vous du nouveau service offert par les backports ? N’hésitez pas à  laisser votre témoignages dans les commentaires.
About these ads

15 réflexions sur “Envie d’un logiciel récent sur votre Debian stable ? Utilisez les backports

  1. Bonjour !

    Merci pour l’information fort utile !

    J’envisage de passer à debian (étant sous ubuntu) mais une chose me gêne: justement mettant en avant la stabilité, la majeure partie du système (applications mais aussi composants essentiels) ne se met à jour que pour des bugs et non des fonctionnalités — c’est d’ailleurs le fond de l’article.
    Ce qui m’a empêché de passer à debian, c’est son noyau vraiment vieillot, incompatible avec mon SSD par exemple (pas de gestion du trim avant la version 2.6.34 alors que Lenny est en version 2.6.26 — à peu près, je ne suis pas sûr)
    Comment faut-il faire pour avoir des mises à jour régulières de noyau par exemple ?

    1. Denis : en effet c’est un risque. Il faut trouver un juste équilibre et en général se limiter au minimum de paquets nécessaires. Sinon autant upgrader vers Debian Testing.

  2. Bonjour,

    Très intéressant.
    Pour pallier au problème des vieux paquets j’utilise l’apt-pinning, avec préférence graduelle pour stable, testing et unstable. Je fais attention avec les dépendances pour éviter de tout casser, et ça me permet les quelques paquets qui m’intéressent dans leur version récente via le dépôt testing ou unstable.

    Des remarques sur les backports vs. apt-pinning ?
    J’ai l’impression que passer par les backports serait plus propre (au niveau des dépendances), mais après vais-je trouver autant de paquets qu’en apt-pinning directement..

    Bonne continuation,
    StalkR.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s