Pylint : le meilleur ami des Pythonistes (GLMF)

april, articles, planet-libre, python

Suivez-moi aussi sur Identi.ca ou sur Twitter.

Vous programmez en Python et voudriez ne pas avoir à lancer votre application pour détecter les fautes de syntaxe ou de frappe que vous avez pu laisser traîner.

Pylint est fait pour vous. Pylint est un analyseur statique de code Python en ligne de commande, qui vous présente un rapport exhaustif de l’étude de votre code et vous retourne une note sur 10, vous permettant ainsi de façon assez ludique d’aborder l’amélioration de la qualité de votre logiciel. Comme dit précédemment, vous pouvez ainsi éviter de lancer votre application à chaque fois que vous souhaitez vérifier le code récemment écrit. Il est parfois assez difficile d’exécuter votre code en permanence, soit que votre application requière un contexte lourd à mettre en place ou qu’elle soit juste longue en elle-même à s’exécuter.

Mais Pylint va encore plus loin en vous proposant de vérifier le style de votre code, en suivant les recommandations de style du langage Python (lire la PEP008 à ce sujet).

GNU/Linux Magazine France n°124 publie ce mois-ci un article détaillant l’utilisation de Pylint qui s’attarde sur les fonctionnalités de base mais aussi avancées du programme, à savoir la possibilité offerte de définir les propres critères de style de votre projet.


Une vue du rapport fourni par Pylint.

Un outil que j’estime indispensable que vous pourrez intégrer à Vim au travers d’un plugin pour améliorer la qualité globale de votre logiciel dès les première étapes de sa réalisation.

Et vous ? Que pensez-vous de l’utilisation conjointe de Python et Pylint ? Cela a-t-il amélioré votre productivité et/ou la qualité de votre code ? N’hésitez pas à laisser votre témoignages dans les commentaires.

About these ads

10 réflexions sur “Pylint : le meilleur ami des Pythonistes (GLMF)

    1. lhbft : Oui, c’est un outil très utile à intégrer dans la chaîne de développement. Le projet gagne immmédiatement en qualité. De plus tu standardises ton code ce qui permet (dans le cadre d’un projet de logiciel libre) aux éventuels contributeurs de relire très rapidement le code en question.

      Je lis pas mal de code pour les projets en Python que j’intègre à Debian, et ceux qui se conforment aux règle stylistiques de Python (la fameuse PEP008) sont beaucoup plus faciles à parcourir. Tout le monde y gagne au final.

  1. Hélas, il y’a encore de nombreux bugs lié à l’héritage (les méthodes existent dans la classe mère, mais sont marquées comme non déclarées dans la classe fille) et avec l’utilisation des décorateurs.

    Mais pour le reste, c’est sympa ! Le fait d’avoir une note est vraiment pratique pour suivre l’impact des modifications.

  2. Fonctionne aussi trés bien avec pyDev sous Eclipse. On voit en « live » ce qui ne va pas : super intéressant !

    1. ecodorue : Je t’en prie :) Au début l’utilisation de Pylint est un peu contraignante mais rapidement on ne peut plus s’en passer, que ce soit pour vérifier les erreurs de syntaxe ou le style du code.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s